Collectif de vigilance Paris 12 pour les droits des étrangers
Membre du réseau éducation sans frontières                 
 

Travailleurs grévistes sans papiers : le combat continue


Tract du Comité de soutien aux travailleurs sans-papiers grévistes du 12e :
Après 21 mois de grève le combat continue :Régularisation immédiate de tous les travailleurs grévistes sans papiers

Pendant 9 mois, 21 mois pour les plus anciens, Malgré les tergiversations, le déni, et le mépris affiché par le gouvernement Malgré l’indifférence adoptée par les médias, Malgré les multiples tentatives de répression, Malgré l’évacuation musclée de nombreux piquets de grève Malgré l’assaut de certaines milices patronales, Malgré les arrestations, les rétentions, et même les expulsions,

Les travailleurs sans papiers en grève ont tenu bon.
Leur détermination et leur courage tout au long de ce mouvement marqueront l’histoire de l’ensemble des travailleurs de ce pays ! Pendant 3 semaines ils ont occupé la place de la bastille, dans le calme et la dignité. Par cette action exemplaire ils ont obtenu un texte qui matérialise d’importantes avancées, mais exclut encore de nombreux grévistes.

Le texte du 18 juin simplifie la procédure de régularisation, accepte les multi employeurs, prend en compte le travail intérimaire et les métiers de l’aide à la personne. Mais sa durée est limitée dans le temps (mars 2011). Il n’est qu’un additif sans valeur juridique à la circulaire du 24 novembre 2009 dénoncée par les grévistes et l’ensemble des soutiens et qui reste inchangée.

Une première étape est franchie ! Reste
- A appuyer la mise en œuvre des concessions obtenues.
- A exiger la régularisation de tous les travailleurs grévistes sans papiers.

Sur le XIIe, 14 grévistes poursuivent la lutte pour leur régularisation. Le comité de soutien appelle à maintenir autour des grévistes un soutien large,unitaire et effectif jusqu’à la régularisation de tous sans exception.
Restons vigilants et actifs autour de ces travailleurs, jusqu’à la juste reconnaissance de leur place à part entière dans notre société.>BR> Poursuivons la solidarité financière

Téléchargez le tract (PDF)

Documents joints