Collectif de vigilance Paris 12 pour les droits des étrangers
Membre du réseau éducation sans frontières                 
 

7 Décembre :Assez d’atteintes aux droits et à la dignité des personnes dans les préfectures : agissons ensemble ! :

Appel a rassemblement

Assez d’atteintes aux droits et à la dignité des personnes dans les préfectures : agissons ensemble !
A l’appel de nombreuses associations de soutien aux sans-papiers, des rassemblements sont prévus devant toutes les préfectures d’IdF dans la semaine du 5 au 10 décembre.
Les organisations d’aide aux étrangers, confrontées quotidiennement aux conditions d’accueil et de traitement des dossiers réservées aux étrangers par les différentes préfectures d’Ile de France, se sont réunies le 3 novembre 2011.

Elles ont fait le constat que, malgré quelques différences de pratiques constatées d’un département à l’autre, les étrangers sont traités partout de la même façon : conditions d’accueil déplorables, refus d’accès et de délivrance de dossier, délais interminables de traitement, absence d’interlocuteurs pour les associations, examens et réponses faits au mépris des droits fondamentaux, qu’il s’agisse du droit à la vie privée et familiale, du droit au travail, du droit aux soins, du droit à l’éducation ou de l’accès à la procédure d’asile.

Elles sont convaincues que ce manque de considération pour les personnes reçues autant que pour les personnels chargés de l’accueil, relève d’une politique délibérée que l’insuffisance des moyens matériels et humains ne peut suffire à expliquer. Dans le cadre d’une législation de plus en plus restrictive et répressive, elle vise à limiter les possibilités d’accès au séjour, voire à déstabiliser la population étrangère, qu’elle soit en situation régulière ou privée du droit au séjour.

Les étrangers sont aujourd’hui les premières victimes, mais comme souvent, la manière dont on les traite est révélatrice des méthodes qui sont déjà appliquées à d’autres ou le seront demain, qu’il s’agisse d’étrangers ressortissants de l’Union Européenne comme les roms de Roumanie et Bulgarie, de l’ensemble des populations précaires ou des simples citoyens.
Ce scandale doit cesser. Les services de l’Etat doivent être les garants de l’égalité entre les usagers, du respect et de l’universalité des droits fondamentaux. La loi et les pratiques doivent changer !


Mercredi 7 décembre
à 8 heures du matin
devant le Centre Asile , 92 boulevard Ney, 75018, Paris
M° Porte de Clignancourt

JPG - 36.8 ko
Appel préfectures IDF définitif - 28.11.11

TÉLÉCHARGEZ L’APPEL ET VOIR LES SIGNATAIRES

PNG - 6.4 ko
arton5765

VOIR LES AUTRES RASSEMBLEMENTS EN ILE DE FRANCE
ET SIGNER L’APPEL

Documents joints