Collectif de vigilance Paris 12 pour les droits des étrangers
Membre du réseau éducation sans frontières                 
 

Communiqué du Collectif de Vigilance 25 Mai 2012


COMMUNIQUE


Nous, Collectif de Vigilance Paris 12e pour les droits des étrangers, regroupant des militants d’associations, de partis politiques du 12e ainsi que des citoyens du 12e arrondissement, engagés aux cotés de personnes dites "sans papiers", nous avons vu depuis plus de 10 ans les lois et décrets se multiplier, rendant chaque jour plus précaire la vie des jeunes, des familles et des travailleurs étrangers de notre arrondissement.
Nous ne supportons plus de voir ces enfants susceptibles de disparaître de nos écoles du jour au lendemain, ou d’être privés de leurs parents renvoyés de force au pays d’origine ! 
Nous ne supportons plus de voir des lycéens menacés d’expulsion dès leur majorité.
Nous ne supportons plus de voir se multiplier ces centres d’enfermement pour étrangers, véritables prisons. 
Nous ne supportons plus de voir appliquée cette politique des quotas de reconduites à la frontière, véritable arsenal de guerre, indigne, inefficace et extrêmement coûteuse.
Nous ne supportons plus de voir nos amis étrangers exploités par leurs employeurs, travaillant 60 heures par semaine pour des salaires de misère, cotisant, payant des impôts, mais privés de tous droits.
Nous ne supportons plus de voir nos amis, qui résident en France régulièrement depuis de longues années, privés du droit de vote.
Nous avons entendu les propositions du nouveau président pour une politique digne à l’égard des étrangers, et concernant le droit de vote et d’éligibilité des étrangers aux élections locales.
Nous souhaitons une véritable redéfinition des politiques migratoires, afin d’établir une vision positive de l’immigration et de ses bienfaits, de garantir la dignité de tous, ainsi que l’égalité des droits de tous les travailleurs sur notre sol.

A ce jour, comme l’avait voulu Sarkozy, le ministère de l’Intérieur garde toujours la haute main sur toute l’immigration, et sur le terrain, la chasse aux sans papiers continue.

Avec le réseau RESF, nous affirmons que Décréter un moratoire sur les expulsions est une mesure conservatoire à laquelle le nouveau pouvoir ne saurait se dérober.

Le changement… c’est pour quand ?

Le collectif de vigilance Paris 12e pour les droits des étrangers réunit des associations, syndicats et partis de gauche actifs de l’arrondissement : Attac Paris 12e, CGT Saint Antoine, CGT Cheminots gare de Lyon, la Chorba, CIMADE, Commune libre d’Aligre, FCPE 12e, LDH 12e, Les petits Baudelaire, Les Verts 12e, Maison des étudiants des états de l’ouest africain, NPA 12e, PCF 12e, PG 12e, PRG 12e, PS 12e, SEM (Synergie Europe Méditerranée), SUD rail gare de Lyon, SUD PTT 12e, Zone de Droit et des habitants du 12e.

JPG - 15.5 ko
communiqué C12 25 mai R

- Téléchargez le Communiqué du Collectif de Vigilance

- Téléchargez le communiqué RESF du 6 Mai 2012

GIF - 1.5 ko
03_72

Documents joints


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette